L’Anses vient de publier ses avis et rapports relatifs à l’actualisation des repères de consommations alimentaires pour la population française adulte dans le cadre du PNNS.

Ce travail a permis d’élaborer des repères de consommation pour les principaux groupes d’aliments visant à satisfaire les besoins nutritionnels de la population adulte, tout en intégrant les enjeux associés à la présence de certains contaminants chimiques dans l’alimentation.

L’avis de l’Agence conduit à des évolutions fortes au regard des recommandations antérieures. Elles concernent en particulier la plus grande place à donner aux légumineuses (telles que les lentilles, fèves ou pois chiches), aux produits céréaliers complets, aux légumes, aux fruits, ainsi qu’à certaines huiles végétales riches en acide alpha-linolénique (telles que les huiles de colza et de noix). L’Agence insiste sur la nécessité de limiter la consommation des viandes, hors volailles, et plus encore des charcuteries (telles que le jambon, saucisson, saucisse, pâté, etc.) afin qu’elle ne dépasse pas 25 g par jour et des boissons sucrées (de type soda ou jus de fruits) qui doit être inférieure à un verre par jour. L’Anses rappelle la nécessité de diminuer les teneurs de certains contaminants de l’alimentation (arsenic inorganique, acrylamide, plomb) et réitère sa recommandation aux consommateurs de diversifier leur régime alimentaire et les sources d’approvisionnement.

L’expertise menée par l’Agence a donc permis l’élaboration de repères de consommations alimentaires. La démarche utilisée sera déclinée pour d’autres groupes de population. L’Anses prévoit également de compléter son travail par une évaluation des effets sur la santé des fréquences ou de la structuration des prises alimentaires dans la journée, ainsi que des contextes de consommation. A plus long terme, d’autres enjeux complétant les questions spécifiquement nutritionnelles pourraient être pris en compte dans l’établissement des repères alimentaires pour les inscrire dans une démarche globale et durable, en particulier les enjeux de nature environnementale (empreinte carbone, etc.) ou socio-économique (coût des produits, etc.).

 

L'Avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif à « l’actualisation des repères du PNNS : Révision des repères de consommations alimentaires » de décembre 2016 est consultable à l'adresse suivante :  https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2012SA0103Ra-1.pdf

 

Source : Anses. Toutes les actualités, 23/01/2017, <URL: https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-actualise-les-rep%C3%A8res-de-consommations-alimentaires-pour-la-population-fran%C3%A7aise>