La Commission d’enquête parlementaire sur l’alimentation industrielle proposera, dans son rapport, attendu fin septembre, d’instaurer une taxe sur les aliments les plus salés.

Selon Michèle Crouzet, rapporteuse de la commission, "la consommation moyenne des Français oscille entre 10 et 12 grammes de sel par jour, soit deux fois plus que les 5 grammes recommandés par l'Organisation mondiale de la santé". Depuis cinq ans, plusieurs industriels se sont pourtant engagés à réduire de 15 à 30% la teneur en sel de leurs produits mais ces efforts sont jugés encore trop insuffisants par la Commission.

Le but de cette taxe, basée sur le modèle de la taxe soda, est donc d’inciter les fabricants à réduire les taux contenus dans les produits transformés (pains artisanaux ou plats préparés).

 

Source : LSA. 29/08/18, <URL : https://www.lsa-conso.fr/les-produits-trop-sales-sous-la-menace-d-une-taxe,294891>